Afin d’améliorer la sécurité sur le lieu de travail ou les espaces publics, les objets et les zones qui présentent un risque accru de sécurité sont souvent signalés. Un moyen très efficace de rendre les inscriptions aussi claires que possible consiste à utiliser des couleurs différentes. Chaque type de risque peut être indiqué avec une couleur différente.

Normes pour les marquages de sécurité

Pour les marquages de sécurité, un ensemble fixe de couleurs est généralement utilisé. Cela est utile car la facilité de d’identification est bénéfique. Imaginez que toutes les couleurs identifient un risque différent à chaque endroit. Si l’utilisation d’une couleur est la même partout, le message délivré devient clair. Selon l’Organisation Internationale de Normalisation (ISO) : « Le grand public rencontrera les signaux de sécurité dans différents environnements, y compris dans les entreprises, les parties communes et sur les produits. Les couleurs normalisées et les formes de base utilisées pour la signalisation de sécurité sont donc importants puisqu’elles aident à s’assurer que les différents types de signaux de sécurité et les messages de sécurité qu’elles véhiculent, sont facilement reconnaissables. » [source]

Les organismes de normalisation tels que la norme internationale ISO, le CEN européen et l’ANSI américain ont créé des normes et des lignes directrices pour l’utilisation des couleurs pour les marquages de sécurité. La norme internationale concernant les marquages de sécurité est l’ISO 3864. La norme correspondante pour les États-Unis est ANSI Z535. Il est important de préciser que les normes concernent les marquages de sécurité en général. Cela signifie que les lignes directrices concernant l’utilisation de la couleur sont seulement une partie de celles-ci.

Une différence entre les deux normes est l’ajout de mots aux pictogrammes. L’ANSI le recommande, alors que la norme ISO recommande l’utilisation d’étiquettes graphiques afin de contourner les barrières linguistiques. Cependant, les normes de couleur sont les mêmes.

Législation et règlementations pour l’utilisation des couleurs dans les marquages de sécurité

Par exemple, l’organisation du gouvernement américain OSHA et le droit hollandais exigent que les zones présentant des risques de sécurité potentiels sur un lieu de travail soient marquées.

Codes de couleurs de l’OSHA

L’Occupational Health and Safety Administration (OSHA) fait partie du Département américain du travail. L’OSHA exige que les zones présentant des risques potentiels de sécurité d’un lieu de travail soient marquées. L’OSHA fournit ses propres directives sur les couleurs à utiliser dans certains cas précis. L’OSHA suit les normes de l’ANSI.

a

1

Équipements de sécurité incendie

rouge

a

2

Danger

rouge

a

3

Stop

rouge

b

1

Mise en garde

jaune

Droit hollandais

Aux Pays-Bas, l’utilisation des couleurs pour les mises en garde de sécurité et de santé est réglementée par le droit du travail.

a

1

Interdit

rouge

a

2

Danger ou alerte

rouge

a

3

Identification et localisation du matériel de lutte contre les incendies et de l’équipement d’extinction

rouge

b

1

Signalisation de mise en garde

jaune

b

1

Signalisation de mise en garde

orange-jaune

c

1

Signalisation pour une obligation

bleu

d

1

Signalisation de secours ou de premiers secours

vert

d

2

Situation sans danger

vert

Utiliser des marquages de sécurité

Les marquages de sécurité peuvent être utilisés de diverses manières. Vous pouvez utiliser des signes, des étiquettes et des autocollants avec pictogrammes, mais aussi des marquages au sol de couleur.

Pictogrammes

Faites passer votre message de sécurité le plus clairement possible à l’aide de pictogrammes. Par exemple, JekaShop propose des pictogrammes au sol. Les pictogrammes au sol satisfont aux normes internationales sur les couleurs, les formes et les pictogrammes. Cela signifie qu’ils respectent également les lois et les règlementations locales de la plupart des pays.

Marquage au sol

Les marquages au sol sont un excellent complément aux pictogrammes de sécurité. Les marquages au sol offrent une visibilité supplémentaire et indiquent clairement qu’un marquage de sécurité fait référence à une zone spécifique.

Même s’il n’est pas explicitement exigé par les différents organismes de normalisation, nous recommandons l’utilisation de marquages au sol de deux tons différents pour les marquages de sécurité sur le sol. Les rayures sur les marquages sont d’égales largeur et inclinaison et possèdent un angle de 45°. À JekaShop, nous parlons également du marquage au sol bicolore comme d’un ruban de signalisation.

Mise en garde / Danger

Jaune / Noir

Interdit / Matériel de sécurité incendie

Rouge / Blanc

Obligation

Bleu / Blanc

Issue de secours / Équipement de secours

Vert / Blanc